Fionareverdy

13/02/2012

Still life

Filed under: Life — admin @ 4:44

.

 

 

.

 

 

.

 

 

.

 

 

..

 

 

.

 

 

..

 

 

.

 

 

..

 

 

.

 

 

30/01/2011

Rue des Jardins

Filed under: Life — admin @ 7:05

.

.

Rue des Jardins


je n’y habite plus, mais j’ai quelque chose à montrer.

.F

.1-rue-des-jardins

.

.

.

2-rue-des-jardins

.

.

.

3-rue-des-jardins

.

.

.

4-rue-des-jardins

.

.

.

5-rue-des-jardins.

.

.

6-rue-des-jardins.

.

..

.

7-rue-des-jardins.

.

.

8-rue-des-jardins.

.

.

9-rue-des-jardins.

.

.

10-rue-des-jardins.

.

.

 

.

.

16/11/2010

Corcambon

Filed under: Life — admin @ 11:21

.

.

.


Corcambon, un étang.

On ira à Corcambon demain.
Oui, c’est bien.
Où est-ce qu’on va ?
à Corcambon.

Je ne veux plus y aller.
Si, si, on y va.

C’est bien, on y va.

[Il avait dit : « C’est merveilleux. Je peux être
près de toi, côte à côte à regarder l’étang, et
pouvoir me sentir seul. » ]

Les chaises pliantes ont été retrouvées dans le grenier,
maintenant sur le terre-plein, installés
côte à côte
devant l’étang, ils sont assis.

Le chant du coucou emplit l’étang.
Le vent se lève, et ils s’en iront.

.

.

.

 

 

 

 

.devant-l'étang
.

..

.

Corcambon, a lake.

 

We’ll go to Corcambon tomorrow.
Yes, that’s fine.
Where are we going?
to Corcambon.

I don’t want to go any more.
Yes, I tell you, we’re going.

That’s fine then, we’re going.

[He had said: « It’s wonderful. I can be
near you, side by side, gazing at the lake, and
feel quite alone. »]

The folding chairs had been found in the attic,
now set out on the cleared ground,
side by side
in front of the lake, they are sitting.

The cuckoo song fills the lake.
The wind is rising, they will leave.

 

 

 

 

.

 

.

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

27/09/2010

this old lady – cette vieille dame

Filed under: Life — admin @ 10:33

.

This old lady, leaning back her head and
closing her eyes as I pluck out the stubble
hairs on her chin,
stretching out a hand, watching me as I hold
each finger in turn and cut and clean her nails.

This old lady almost smiling
as my almost monologue invites her away into memory,
beckoning her old memories to sit with us.

This old lady,
looking quietly unseeing towards some far horizon
as I bend behind over her purple ochre flesh
and clean away the earth ochre excrement.

This old lady, as I bend low over her each foot and
hold each toe to cut those old nails,
this closeness and the feeling they could be mine.

This old lady, now saying how good, how good,
this warm water on her cold, cold feet as I bathe them.

This old lady, accepting, watching,
but, this old lady, she has no need of any of this.

.

this-old-lady mine de plomb 9x9cm

Cette vieille dame, appuyant sa tête vers l’arrière en
fermant les yeux alors que j’épile les poils de son menton,
tendant sa main, me regardant alors que je tiens chaque
doigt tour à tour et coupe et nettoie ses ongles.

Cette vieille dame souriant presque,
alors que mon presque monologue l’invite loin dans sa
mémoire, faisant signe à ses vieux souvenirs de venir
s’asseoir avec nous.

Cette vieille dame, regardant tranquillement sans voir
vers un certain horizon lointain
alors que, derrière, je me penche sur sa chair violet ocre
et nettoie l’excrément ocre terre.

Cette vieille dame, alors que je me courbe bas sur chaque
pied et tient chacun de ses doigts pour couper ces vieux
ongles, cette proximité et le sentiment qu’ils pourraient
être les miens.

Cette vieille dame, disant maintenant combien c’est bon,
c’est bon cette eau chaude sur ses pieds froids, si froids,
alors que je les baigne.

Cette vieille dame, acceptant, regardant,
mais, cette vieille dame, elle, n’a nul besoin de tout ceci.

.

Powered by WordPress