Fionareverdy

18/01/2012

Velours Rouge – Red Velvet

Filed under: Writing - écrits — admin @ 1:41

The written piece Red Velvet was first published in November 2011  by Semenoir along with the first visual work

L’écrit Velours Rouge a été publié en novembre 2011 by Semenoir, accompagné de la première image

 

.

Histoires la nuit

 

Velours rouge

 

La femme a 42 ans, je la suis, montant son escalier en spiral, très

sombre, l’enchâssement spiral contraire aux aiguilles d’une montre,

les marches, les barres, tout, recouverts d’un velours rouge-sombre

avec chaque marche saillant du mur de droite entièrement lisse, rien

à tenir par les mains, chaque marche aussi petite que celle

d’un escabeau et chaque marche qui pivote sous le pied, et

pour ancrer mon équilibre alors que je progresse vers le haut, je tiens

les barres en velours sur le mur de gauche, l’axe de l’escalier, et

plus haut, le mur de gauche devient lisse, plus rien pour tenir.

[« mais comment pouvais-tu continuer ? »

« je l’ai fait, je ne sais pas comment. »]

 

L’escalier débouche dans une très grande pièce, tout est rectangulaire,

les fenêtres, la grande table, tout est inondé d’une lumière blanche.

« Bien venue dans La Pièce ! » dit-elle

et c’est un vrai plaisir.

 

 

 

Night time stories

 

Red velvet

 

The woman is 42, I follow her up her spiral staircase, very dark,

upward anticlockwise spiral encasement, steps,

bars, everything, covered in dark red velvet with each step

protruding from the completely smooth right-hand wall,

no hand-holds, each step as small as that of a step-ladder and every

step pivots underfoot, and to anchor my balance as I progress

upwards, I hold the velvet bars on the left-hand

wall, the stair hub, and further up, the left-hand wall becomes

smooth-surfaced, no more hand-holds.

[“but how could you continue?” “I just did, I’m not sure how.”]

 

The stairs emerge into a very large room, everything rectangular,

windows, large table, everything flooded in white light.

“Welcome to The Room!” she says

and it is indeed a pleasure.

 

 

 

fiona reverdy

 

 

 

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress